janvier 2019 point de situation

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

L'année 2018 venant de se terminer je vous propose de faire un point sur le 2ème semestre, donc après notre AGO.

 

 

D'une manière générale, sur l'emploi des seniors, l’année a été influencée par 2 éléments :

 

- le travail en cours de Jean-Paul Delevoye sur les retraites

 

- la prise de conscience de la Société quant au changement du travail avec les plateformes et corrélativement le renforcement du développement du portage salarial, des auto-entrepreneurs, du télétravail, des espaces de coworking......

 

Les 2 points mentionnés ci-dessus ont généré rapports et colloques. quant à elle s'intéressée à l'emploi des 65+ 

 

 

 

Début septembre l'Observatoire du Travail Indépendant a organisé un Colloque dans l’amphithéâtre du journal Le Monde #Futureofwork qui a repris les thèmes cités précédemment, sans valeur ajoutée particulière sinon d'essayer de susciter des réflexions  sur la nécessaire évolution de la protection sociale que les nouvelles formes de travail entraînent.

 

De son coté France Stratégie a publié un rapport sous la houlette d'Emmanuelle Prouet dont nous avons alimenté les réflexions en lui transmettant l'ensemble des documents produits par la FIDES.

 

Le rapport examine notamment les freins à l'emploi des seniors

 

- coté Employeurs

 

*Plus de 75% des managers interrogés considèrent que l'âge joue en défaveur de l'embauche d'un candidat

 

*problème du niveau de salaire plus élevé et d'une moindre maîtrise du numérique 

 

- coté salariés

 

*28% des départs à la retraite sont liés à des conditions de travail non satisfaisantes

 

-30% des départs à la retraite sont liés à des problèmes de santé rendant le travail plus difficile

 

On observe peu de progrès sur la levée des freins à l'embauche des seniors !

 

 

 

France Stratégie a aussi regardé l'évolution des salaires en fonction de l'âge, cela peut aller jusqu'à 120% (130% pour les hommes,110% pour les femmes ) mais il ne se dégage pas de règle claire (différences de métiers, de territoires....)

 

 

 

L'INSEE quant à elle s'est intéressé à l'emploi des 65+ qui a fortement augmenté passant de 1,1% de cette population en 2006 à 3% en 2017, emploi qui leur sert notamment à compléter de faibles pensions de retraite (www.vie-publique.fr )

 

 

 

Au colloque "Rencontres Seniors et Société " le CESE a présenté à nouveau son rapport. Rappelons les principaux points:

 

*communiquer dans les branches professionnelles en impliquant l'ensemble des parties prenantes

 

*développer la négociation en matière de gestion des âges et d'accord d'aménagement de fin de carrière dans le privé

 

*engager des négociations dans la fonction publique sur la seconde partie de carrière

 

*promouvoir une culture de la formation tout au long de la vie professionnelle

 

*sécuriser les parcours des plus de 57 ans en créant un nouveau contrat de travail

 

Cette dernière proposition a été reprise alors qu'elle n'avait pas fonctionné précédemment sous la forme, à l'époque, de 2 CDD de 18 mois .Souhaitons lui, néanmoins, bonne chance !

 

 

 

La loi PACTE, timide sur la présence des salariés au Conseil d'Administration des grandes entreprises l'est tout autant sur l'emploi des 45+

 

 

Le COR (Comité d'Orientation des Retraites) a fait son traditionnel colloque sur Le Rapport entre les Générations "

 

Rien de nouveau, toutes les présentations sont sur le site du COR .
Rappelons dans ce domaine l'excellent travail d'Hypolitte d'Albis (site de la Chaire Transition Démographique Transition Economique)

 

 

 

Dernier point, la DARES a fait un Colloque avec pour thème "Tensions sur le marché du travail et besoins de compétences ".

 

Bonne qualité, très numérique, pas de prise en compte d'éléments qualitatifs de type culturel ,et donc pas d'analyse sur le non emploi des seniors alors qu'ils constituent une réserve et que l'on parle de tensions sur le marché du travail !

 

A noter qu'en Allemagne le manque de force de travail amène à garder les seniors en emploi  mais si ils viennent t à sortir du marché il leur est très difficile de retrouver un emploi.

 

 

 

Je profite de ce début d'année pour vous souhaiter, pour vous et pour vos Associations, tous mes Meilleurs Voeux pour 2019.

 

 

 

Claude Waret

 

Président FIDES

+336 58 55 26 13

 

www.fides-federation.eu